blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

vertu1

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

parti communiste , CGT   LSR

parti communiste , CGT LSR

Blog dans la catégorie :
Politique

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

vertu1

LETTRE DE Patrick Le Hiaric

Le 20/01/2018

 
Bonjour à chacune et chacun,

L'assemblée générale de la société des Amis de l'Humanité présidée par Ernest Pignon-Ernest se tenait samedi dernier dans une ambiance chaleureuse et studieuse, fraternelle et concentrée, sur les enjeux posés au pluralisme de la presse et à la pérennisation de l'Humanité. Elle était plus nombreuse que l'an passé. À la demande de Jean-Emmanuel Ducoin, son secrétaire général, j'ai exposé le contexte de la presse aujourd'hui, les débats politiques qui se rattachent à l'information après les vœux du président de la République à la presse et les conditions du développement de l'Humanité.
 
En effet, la situation comptable du groupe « l'Humanité » ne se détériore pas puisque vraisemblablement nous serons en quasi-équilibre comptable en 2017 (selon nos estimations provisoires présentées aux instances de l'Humanité) après avoir dégagé 1,3 millions d'euros de bénéfices comptables en 2016 mais les déficits accumulés depuis très longtemps et les hausses de coûts de production et de distribution, ajoutés à une diminution des recettes publicitaires, handicapent lourdement la trésorerie courante.
 
C'est la raison pour laquelle nous avons fait appel aux lecteurs et aux amis de l'Humanité avec la campagne « des étrennes pour l'Humanité ». Celle-ci permet de collecter 300.000 euros supplémentaires indispensables pour ce mois de janvier. Mais malheureusement nos besoins de trésorerie courante hors production, c'est à dire les ventes de journaux et d'abonnements ou de recettes publicitaires, restent élevés et peuvent être estimé à 3,5 millions d'euros d'ici le mois de juin. Dit autrement, après avoir encaissé la totalité des recettes de production, il nous faut trouver cette somme d'ici juin. Cela nous conduira à maintenir une campagne de dons défiscalisés toutes ces prochaines semaines et mois.
 

 

la rhodia amis de la maison du peuple

Le 18/01/2018

Dans la seconde moitié du xx= siècle, la Rhodia fonctionna à Besançon comme un
aimant tant elle offrait d'emplois, Elle brillait de tous ses feux au bord du Doubs. Les travailleurs
y furent plus de 3 000 dans les années soixante. Cinquante ans après une grève
exemplaire elle est encore là comme un spectre silencieux, abandonnée au vent et à la
pluie, à la couleur et au dessin de graffeurs inspirés, délabrée et en voie de démolition,
Ce livre voudrait comprendre pourquoi une telle
aventure industrielle fut délibérément conduite à
sa disparition. Nous avons retrouvé ou suscité
des traces qui n'ont presque jamais eu l'honneur
de l'édition. Par l'image et par l'écrit, ce livre vous
invite à les suivre... '--_JIl.W-l-.J
LES AMIS
DELA MAISON
OU PEUPLE ET
DE LA MEMOIRE
OlJ'RlÈRE DE
BESANCON
-}<---------------------------------------
Cahiers
hors série n" 2
2017
15 €
20 € si envoi postal
Bon de commande (à découper ou recopier)
nom , prénom ".",." , .
adresse ", .., " " , .
souhaite acquérir ... exemplaire(s) de la plaquette, à 15 € + 5 € de port par exemplaire.
ci-joint un chèque de .. , ... € à l'ordre de : les Amis de la Maison du Peuple
à envoyer à Claude BARBE
10 chemin de Canot - 25000 Besançon

 

LETTRE DE CUBA

Le 18/01/2018

Les nouveautés depuis le 11 janvier 2018

 

 


La lettre électronique Hebdo de Cubacoopération

{{}}

À Cuba, les portes du pays sont largement ouvertes à tous, y compris aux citoyens américains qui peuvent quand ils ont l’autorisation de s’y déplacer, rencontrer une population accueillante, instruite, cultivée, bénéficiant d’un système de santé gratuit… Ce qui inquiète le Président Trump qui prend des décisions pour entraver la circulation des personnes entre les deux pays. Ne s’agit-il pas d’une atteinte aux droits de l’homme ? Ce qui me semble-t-il devrait faire réagir plus fermement gouvernants et médias des pays « démocratiques »…

Malgré cette politique agressive des États-Unis, Cuba continue de mettre à jour sa politique d’immigration afin de l’adapter et de garantir son application de façon légale, sûre et ordonnée.

Il y a maintenant cinq ans, jour pour jour que sont entrés en vigueur des changements considérables dans ce domaine : un groupe de décisions a été pris le 14 janvier 2013 pour faciliter les voyages à Cuba et de renforcer les relations du pays avec son émigration. Selon la pratique établie, c’est un processus qui non seulement tient compte des points de vue des résidents dans le pays, mais aussi ceux de la communauté cubaine à l’étranger.

Les premières décisions remontent à 1968 puis 1994, 1995 et 2004, où de nouvelles mesures ont été adoptées. L’objectif étant toujours une forte volonté de continuer à renforcer les liens de Cuba avec ses citoyens vivant à l’étranger.

Les changements intervenus depuis 2013 ont été bien accueillis par les Cubains, où qu’ils soient.

Le principal obstacle à la pleine normalisation des relations migratoires entre Cuba et le monde reste toutefois à Washington.Longue et douloureuse est l’histoire des manipulations de flux des personnes utilisées comme une arme contre la Révolution, une pratique qui a coûté de très, trop nombreuses vies humaines et qui a favorisé l a promotion du trafic et « l’enlèvement » de navires et d’avions, entre autres actions illégales.

Le 12 janvier 2017, sous la Présidence de Barack Obama, les deux pays ont signé un accord d’immigration qui, entre autres, a mis fin à la politique « pieds secs et mouillés » et au Programme de débauchage des professionnels médicaux cubains. La diminution considérable du flux des migrants cubains en situation irrégulière aux États-Unis confirme bien la déclaration du gouvernement cubain qui montrait que ces politiques constituaient une forte incitation à l’immigration clandestine.

Avec l’arrivée à la Maison-Blanche de la nouvelle administration américaine dirigée par Donald Trump, on assiste à une étape nouvelle de l’intensification du blocus. Elle s’organise sous l’influence d’un petit groupe de législateurs qui défendent leurs intérêts personnels et ne représentent pas la communauté cubaine dans ce pays. En plus de celles annoncées à Miami en juin l’année dernière, le gouvernement du Trump a pris des mesures unilatérales et injustifiées affectant le fonctionnement de son ambassade à La Havane et la mission diplomatique cubaine à Washington
Elles affectent directement le droit des Cubains de voyager, et même, d’émigrer. Parallèlement, le gouvernement américain a pris la décision injustifiée d’expulser de son territoire 17 responsables de la mission cubaine à Washington, y compris une partie importante du personnel du consulat. Cette mesure, a caractère éminemment politique, a un impact négatif sur les services.

Quelques chiffres sur cet important problème :

  • Les Cubains résident temporairement ou de façon permanente dans plus de 120 pays à travers le monde. Le plus grand groupe est aux États-Unis, où on l’estime à deux millions, dont 57% sont nés sur l’île.
  • Les Cubains représentent moins de 4% des Hispaniques vivant aux États-Unis. Le plus grand nombre correspond à ceux d’origine mexicaine avec 64% du total.

Cuba a ouvert ses portes, Trump veut fermer celles des États-Unis !
Combien de temps encore, acceptera-t-on que ce grand pays, riche, puissant économiquement et militairement, utilise sa force et qu’il impose, en toute impunité, des mesures d’un autre temps ?

Rappelons-lui ce qu’écrivait Victor Hugo en 1870 « Aux femmes de Cuba » :
- « Je ne regarde pas où est la force, je regarde où est la justice ! »…
- « Cuba est majeure, Cuba n’appartient qu’à Cuba »…
- « Aucune nation n’a le droit de poser son ongle sur l’autre »…

On serait tenté d’ajouter « Bas les pattes Monsieur Trump ! »

Bonne lecture,.

Bien cordialement,

Roger Grévoul

 

CCPO BESANCON

Le 16/01/2018

Le 15 janv. 2018 à 20:09, ROGER JOURNOT <roger.journot.ccppo@free.fr> a écrit :
Le 15 janv. 2018 à 18:37, ROGER JOURNOT <roger.journot.ccppo@free.fr> a écrit :
Bonjour,

Voici le dernier programme du CCPPO, association dite d’éducation populaire qui oeuvre depuis 1959 sur Besançon.
Le CCPPO n’a pas de liste de difusion, donc je peux vous importuner plusieurs fois, sélection sur votre nom puis prénom…Cela n’est pas bien grave.
Mais le CCPPO sera heureux que vous répercutiez cette information auprès de vos amis successibles d’être intéressés…
En effet, dans notre monde, il est de plus en plus difficile de faire entendre sa voix, merci de votre aide.
si vous souhaitez un autre fichier que le PDF, merci de me le demander.
Amicalement


le président

 

lettre de Patrick Le Hyaric

Le 14/01/2018

Bonjour à chacune et chacun,
Je vous écris ce mot après une visite auprès d'un groupe de salariés assurant la propreté des Hôtels, en grève depuis près de 90 jours. Ils dépendent d'une entreprise de nettoyage sous-traitant pour le groupe Continental qui exploite l'hôtel Holiday Inn à Clichy.
Dans quelques mois, avec les constructions aux abords de cet hôtel, notamment le nouveau grand tribunal que l'on voit désormais en roulant sur le périphérique, celui-ci sera complet tous les soirs. On peut penser qu'il augmentera ses prix. Cet Hôtel est l'un des… 4400 que possède la chaine Continental qui a réalisé 400 millions d'euros de bénéfices en 2016. Ces bénéfices sont obtenus pour partie à partir de la surexploitation de ces salariés aux contrats précaires, flexibles, de basse rémunération, payés à la tâche, sans 13ème mois, sans prime de panier, sans durée de travail fixe. Bref, l'inadmissible que la nouvelle « contre-loi » dite travail légalisera.
Enfin une table ronde aura lieu la semaine prochaine pour une négociation sous l'égide du préfet. Nous avons reçu ces travailleurs au Parlement européen. Nous prendrons la semaine prochaine après cette table ronde de nouvelles initiatives pour les aider. Mais au vu des résultats financiers et des perspectives de développement sur ce site, pour cette chaine hôtelière internationale, il conviendrait qu'elle embauche elle-même ces travailleuses et travailleurs aux conditions de la convention collective de l'hôtellerie.

 

Minibluff the card game

Hotels