blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

vertu1

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

parti communiste , CGT   LSR

parti communiste , CGT LSR

Blog dans la catégorie :
Politique

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

vertu1

patrick Le Hyaric

Le 21/10/2017

Bonjour,
 
Après le cycle des élections du printemps dernier, les votes qui viennent de se tenir en Allemagne et puis encore en Autriche montrent la prégnance forte de l'extrême droite en Europe. Dimanche dernier, les forces de la social-démocratie, des écologistes et des communistes y ont subi un terrible revers, la droite gagnant 15 députés et l'extrême droite 11.

L'Autriche bascule nettement à droite et à la droite extrême sur des bases inquiétantes : volonté de peser pour que l'Autriche rejoigne le groupe de pays dit de Visegrád (Hongrie, Tchéquie, Slovaquie, Pologne) avec en arrière fond la volonté de redéfinir un projet européen sur des bases occidentalistes, racialistes et autoritaristes. L'austérité appliquée dans l'Union européenne, les divisions entretenues par les pouvoirs au nom de la concurrence, le laisser faire dans la profession des idéologies régressistes contre l'autre -le migrant, le salarié du public, le prétendu assisté-, la pureté culturelle font de terribles dégâts qui appellent les forces progressistes, les intellectuels humanistes, les syndicats, les associations à chercher du travail commun.
 
Colloque à Montpellier sur la situation au Moyen Orient
 
J'ai éprouvé un immense plaisir samedi dernier à participer au colloque de l'association France Palestine Solidarité sur la situation au Moyen Orient et en Israël et Palestine. J'ai trouvé là des militants attentifs, dévoués, chaleureux et des intervenants de grande qualité dont Anton Salman, le nouveau maire de Bethléem et Ayman Odeh, qui conduit la coalition Liste Unifiée en vue des prochaines élections en Israël. Je ne peux que conseiller de renforcer cette association et lui trouver des relais dans toute l'Europe.
 
Mobilisation pour la libération de Salah Hamouri
 
La mobilisation pour la libération de Salah Hamouri continue de se développer, avec une multitude de rassemblement, de conférences, de vote de Conseils municipaux. Je lui donnerai dans les jours à venir un prolongement européen qui se poursuivra en décembre par une initiative au Parlement européen avec Elsa Lefort Hamouri et ses avocats.

 

complément lettre de cuba

Le 19/10/2017

Complement lettre Hebdomadaire

Publié le : 19 octobre 2017

Chers amis,

ERREUR FATALE ! Edito inchangé dans la Lettre Hebdomadaire ! Dysfonctionnement du système ou plus simplement fausse manipulation du rédacteur… Avec mes excuses.
RG

L’acte politique et la cérémonie militaire d’inhumation des restes de Carlos Manuel de Cespedes et de Mariana Grajales, deux figures de l’Histoire de Cuba, connues comme le Père et la Mère de tous les Cubains a eu lieu le 10 d’octobre, en présence de Raul Castro Ruz, à l’occasion de la commémoration du 149e anniversaire du début de la Guerre d’Indépendance à la plantation de canne à sucre La Demajagua.
Le Dr Eusebio Leal, Historien de la ville de La Havane a prononcé les paroles centrales de cette cérémonie.

« Aujourd’hui, 10 octobre, nous évoquons le jour et l’heure où, voilà 149 ans, Carlos Manuel de Céspedes a lancé la seule et unique Révolution qui ait existé sur notre terre : celle qu’il a commencée et que nous continuons aujourd’hui. »
L’historien de la capitale a insisté sur l’influence et la pensée radicale du Père de la Patrie.

Le feuilleton se poursuit concernant les soi-disant attaques soniques dont auraient été victimes des diplomates des États-Unis… Le quotidien Libération du 14 octobre souligne :
« Hier aussi, le Guardian affirmait qu’aucune preuve d’une arme sonique n’avait été découverte et que, selon plusieurs neurologues interrogés par le quotidien britannique, il pourrait s’agir d’un phénomène « d’hystérie collective » plutôt que d’une attaque sonique. Ces doutes sur la responsabilité d’une arme sonique avaient déjà été évoqués cet été. « Il n’y a pas un seul phénomène acoustique au monde qui pourrait causer ce genre de symptômes », affirmé un neurologue à Business Insider. Cet été, un chercheur de l’Iris faisait déjà part de ses doutes auprès de Sciences et Avenir »

Il n’en reste pas moins, que le Président Trump, s’est servi de ce prétexte pour revenir sur les mesures positives prises par son prédécesseur Barak Obama, et ainsi aggraver les conséquences du blocus qui sévit depuis plus de 50 ans contre Cuba et qui cause des dégâts considérables à l’économie cubaine et à la vie quotidienne de la population de l’ile.

Samedi dernier se tenait à Ivry-sur-Seine, dans nos nouveau locaux, l’assemblée générale de Cuba Coopération France. Une journée bien remplie pour les participants qui ont débattu de la situation actuelle à Cuba, des résultats obtenus par l’association, partout sur le territoire national et des différents projets en perspective pour les prochains mois. Une atmosphère studieuse qui s’est conclue par une intervention suivie de questions/réponses avec le nouvel ambassadeur, notre ami Elio Rodriguez. Visite de Sévérine Peter, Maire-Adjointe, représentant la municipalité, que nous tenons à remercier pour le soutien qu’elle nous apporte. Après avoir levé le « Mojito » de la coopération, nous vous sommes retrouvés autour d’un diner de qualité avec de nombreux amis parmi lesquels l’ambassadrice de Cuba à l’UNESCO, Dulce Maria Buergo Rodriguez.
Un nouveau conseil d’administration renouvelé et enrichi de nouvelles participations féminines a été élu. Le Président Victor Fernandez l’a été par un vote unanime et par acclamation.
Des forces nouvelles et des arguments afin de poursuivre et d’intensifier notre travail de coopération avec ce pays pour lequel nous éprouvons un grand respect et une profonde amitié.

Bien cordialement,
`
Roger Grévoul

 

Lettre de cuba

Le 19/10/2017

lettre électronique Hebdo de Cubacoopération

Chers amis,

« Ils pourront couper toutes les fleurs, ils n’empêcheront pas le printemps ! Je continue de voir en Che Guevara cet homme méditatif qui, durant ses batailles héroïques, réserva toujours, près de ses armes, une place pour la poésie. » Pablo Néruda.

De par le monde et bien sûr en France, des cérémonies ont eu lieu en hommage à Ernesto Che Guevara, « le guerrier héroïque ». Deux évènements plus particuliers se sont déroulés, l’un en Bolivie où il est mort au combat, il y a 50 ans assassiné sur ordre de la CIA et du gouvernement des États-Unis, et l’autre dans son pays d’adoption Cuba, où il est enterré avec ses compatriotes.

À Cuba pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines, l’ensemble des médias, télévisions, radios, presses, réseaux sociaux ont publié des reportages, des fragments de discours, des images d’archive… De par le monde et bien sûr en France, malheureusement la plupart des médias ont eu une attitude exécrable, haineuse, en « revisitant », de façon mensongère, l’histoire du CHE. Honte à eux, à leur volonté de salir sa mémoire, de falsifier cette belle histoire porteuse d’avenirs, et par cela même de dénigrer tous ceux qui luttent contre les injustices, pour un avenir meilleur.

La petite ville de Bolivie VALLEGRANDE a fait les manchettes des journaux locaux. En effet une cérémonie d’hommage a eu lieu en présence de milliers d’habitants, de représentants de mouvements sociaux, d’artistes, d’universitaires, de jeunes du monde entier. Ramiro Valdes, vice-président cubain y représentait le gouvernement et le peuple de son pays, au côté des enfants du CHE et du Président bolivien Evo Morales.

À Cuba, c’est dans la ville emblématique de SANTA CLARA, auprès de l’imposante statue de bronze du CHE, qu’avait lieu la cérémonie présidée par Raul Castro. Le discours d’hommage fut prononcé par le Premier vice-président Miguel Diaz Canel, qui, les médias s’en sont émus ! a rejeté fermement les exigences de Trump. Ils ne doivent pas suivre l’actualité ! Les dernières déclarations du Président des États-Unis devant l’Assemblée générale des Nations Unies ne laissaient aucun doute sur ses intentions : tout faire pour mettre fin au régime cubain.

50 ans ont passé depuis cet assassinat et le CHE est toujours vivant, dans nos cœurs, dans nos pensées !

Voici ce qu’il écrivait avant son départ pour la Bolivie, à ces enfants :

« Surtout, soyez toujours capables de ressentir au plus profond de votre cœur, n’importe quelle injustice commise contre n’importe qui, où que ce soit dans le monde. C’est la plus belle qualité d’un révolutionnaire ».

Notre site, votre Lettre, s’efforcent de vous faire connaître la réalité de sa courte vie, de ses engagements, de son action. Dans les prochains jours, nous publierons à nouveau une série d’articles qui lui étaient consacrés, sous la plume de notre ami Michel Porcheron. Et n’hésitez pas à vous reporter aux écrits sérieux, honnêtes qui font table rase de ces balivernes ! Le numéro d’octobre de LETTRES DE CUBA y consacre la totalité de sa livraison. Reportez-vous à « VIVE LE CHE » l’excellent livre, de référence, de notre ami Jean Ortiz, dont nous vous avons déjà signalé la parution. Ainsi qu’il est dit dans sa présentation « Cet ouvrage propose une analyse et un point de vue fournis et argumentés, à contre-courant des poncifs et des contre-vérités qui ne manqueront pas de ressurgir en ce cinquantième anniversaire de son assassinat » Dans les bonnes librairies et aux éditions Arcane17.
Et je ne résiste pas à vous faire la proposition d’écouter la musique d’HASTA SIEMPRE interprétée par Jan Barbarek… C’est José Fort qui m’en a donné l’idée ! Merci à lui. https://youtu.be/T5KYZ2F9IRs
Cerise sur le gâteau, un petit plaisir, une nouvelle chanson hommage au CHE par un groupe de troubadours cubains : https://www.youtube.com/watch?v=6cXujFYyl38

NOUVELLE FRANCO CUBAINE :

Le 6 octobre dernier, le Ministre cubain pour le Commerce Extérieur et l’Investissement EtrangerRodrigo Malmierca Diaz , en visite en France a tenu une importante réunion avec son homologue français le Secrétaire d’État du Ministère pour l’Europe et les Affaires Extérieures, Jean-Baptiste Lemoyne. Tous deux ont réaffirmé la volonté de nos deux pays de poursuivre les relations économiques et commerciales, qui se développent de manière positive et dynamique.

À cette occasion, le Ministre cubain nous a fait l’honneur et le plaisir de recevoir notre Président Victor Fernandez afin d’échanger sur les projets économiques et de coopération décentralisée, pour lesquels notre association pourrait intervenir. Une reconnaissance pour notre rôle et pour nous la poursuite d’un engagement.

Victor Fernandez a pu rencontrer, pour la première fois dans ses fonctions d’Ambassadeur, Elio Rodriguez, avec qui nous avons travaillé d’excellente façon, il y a quelques années, quand il occupait le poste de conseiller dans la même ambassade. Bienvenue, Monsieur l’Ambassadeur, cher Elio, persuadé que les excellentes relations que nous avons entretenues avec vos prédécesseurs seront poursuivies dans un climat de confiance.

Bonne lecture,

Bien cordialement,

Roger Grévoul

 

IL NE PEUT Y AVOIR UN HOMME PROVIDENTIEL

Le 18/10/2017


Après le PS, le PCF, les syndicats… Jean-Luc Mélenchon et les luttes de classes...
⦁ Mardi 17 octobre 2017forces est connue de ceux qui luttent. Nous étions par exemple samedi 14 bien peu nombreux dans la dénonciation de la baisse des APL et la défense du logement social, mais il ne me viendrait pas à l’idée de reprocher publiquement aux absents leur manque d’initiative. C’est pourtant ce que Jean-Luc Mélenchon se permet à propos des syndicats et de l’action contre la loi travail. L’article de Danielle Bleitrach ci-dessous est juste.
Relisant le texte de Jean-Luc Mélenchon, on comprend sans doute mieux pourquoi il est aussi critique des syndicats. Il est lui-même profondément convaincu de la pertinence d’une bataille médiatique qui passerait par dessus l’effort d’organisation, en s’appuyant sur les réseaux sociaux, dans l’illusion que cela permettrait de mettre le peuple en mouvement. La dénonciation des corps intermédiaire est un vieux thème du césarisme en politique, mais assimiler l’effort d’organisation militant à un corps intermédiaire est révélateur...
Le « vieux monde » impuissant à vouloir et à changer quoi que ce soit, ce n’est peut-être pas qu’un thème politique. Les directions des corps intermédiaires peuvent-elles être autre chose que des rouages à l’intérieur d’une réalité qui fonctionne comme un bloc ?
Il semble bien que la conception du rapport de forces de Jean-Luc Mélenchon, tout entier dans l’illusion de sa toute puissance médiatique, soit une explication aux difficultés de la mobilisation. L’apparente réussite de Mélenchon en 2012 puis en 2017 a conforté une faiblesse majeure du mouvement social en France. Trop de militants sont encore enfermés dans une conception électorale, médiatique des luttes, à la recherche du coup d’éclat qui percerait les médias et débloquerait le rapport de forces, sans voir que c’est au contraire dans le quotidien des liens sociaux et politiques avec leurs collègues et leurs voisins que se situe d’abord leur rôle militant.
Bref, à force d’attendre la prochaine échéance électorale, à force d’espérer en un sauveur suprême, de l’union de la gauche à Jean-Luc Mélenchon, notre peuple a profondément désappris les conditions de la lutte, l’effort d’organisation, la patience et la rigueur nécessaire pour unir, consolider, organiser...
Il n’y a pas de raccourci médiatique à la lutte des classes, et Mélenchon se trouve face à un mur. Soit il accepte d’être lui-même instrumentalisé comme opposant officiel du système, et donc inutile pour le peuple, soit il consacre son énergie à l’effort d’organisation de terrain, dans la durée, dans l’unité du peuple, et donc, en cessant de se considérer comme le leader suprême...
Mélenchon redoute une « victoire de Macron par KO ». Jean-Luc Mélenchon s’est dit déçu lundi, sur son blog puis au 20 heures de TF1, de la manière dont les syndicats conduisent le mouvement social contre les ordonnances modifiant le Code du travail.
Après s’être donné l’objectif très mitterrandien de détruire le PCF, et celui de se mettre à la place du PS, comme son modèle s’était substitué à la SFIO déconsidérée, le leader des insoumis voudrait-il détruire les syndicats pour qu’il n’y ait plus que lui et son mouvement dont il se veut le ciment avec quelques lieutenants du même acabit ?
En effet, il a rappelé avoir demandé « aux syndicats de prendre l’initiative » après avoir lui-même réuni des dizaines de milliers de partisans place de la République à Paris le 23 septembre, le chef de file de la France insoumise a jugé « la suite (…) bien décevante ». « Car de ce leadership, que sort-il ? Fort peu. À vrai dire : rien », a estimé le député dans une note postée sur son blog.
C’est vraiment extraordinaire cette grenouille qui veut se faire aussi grosse que le boeuf. Est-ce que les acquis des routiers, des dockers et d’autres qui ont de fait créé une brèche dans le code du travail sont moins importants que le nombre de marcheurs du 23 septembre ? Qu’ont-ils obtenu ? je ne rentrerai même pas dans le ridicule des chiffres qui ose comparer une manif parisienne dont les médias ont pris pour une fois pour argent comptant les chiffres fournis par les organisateurs et des manifestations qui ont eu lieu partout jusque dans les petites villes moyennes. Non je sais que cela n’est pas suffisant et que toute la question est comment faire monter un mouvement à la hauteur de ceux qui effectivement pensent que Macron est le président des riches.
Si nul ne peut nier que la période soit difficile et que se battre mobilise encore les plus déterminés, en quoi vos propos irresponsables s aident à repousser une victoire par K.O. Certes rarement on vit partis et dirigeants de ces partis dans un aussi piètre état, la médiocrité, les petites rivalités et les capacités d’autodestruction sont déchaînées, c’est sans doute cette situation comme celle de la répression systématique du monde du travail, la peur qui pèsent lourdement sur le combat. Mais vos propos, comme ceux de Macron lors de sa prestation télévisé prouve à quel point les nouveaux mouvements ont engendré de l’arrogance et peu de vision de la réalité de ce qu’affrontent « les derniers de cordée », comment il est tenté non de les convaincre mais de les apeurer. Et vous en rajoutez bêtement mais avez-vous tant de mépris ?
Voulez-vous vraiment être celui que l’on flatte et que l’on transforme en opposant officiel parce qu’il apparaît comme le destructeur des forces organisées et le diviseur d’un monde du travail qui a besoin d’unité plus que de conseilleurs.
Franchement, je suis convaincue de la nécessité de cette unité et nous avons tous besoin de penser aux conditions de sa réalisation, personne n’a le secret mais je suis à peu près sûre que votre sortie ne la construit pas.
danielle Bleitrach

 

DE Patrick Le Hiaric

Le 14/10/2017

 
 
 
Facebook
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Bonjour,

Les motifs de révolte ne manquent pas tant les puissants prennent de plus en plus de décisions contre l'intérêt général.
 
Voici que les Etats Unis décident de quitter l'organisme qui à l'ONU promeut l'éducation et la culture, l'UNESCO. Ils le font en soutien au pouvoir israélien qui n'a pas accepté la décision de classer une partie de la ville de Hébron au patrimoine mondial de l'Humanité.
 
La Banque centrale européenne a dû reconnaitre qu'elle accumule de l'argent sur le dos de la souffrance du peuple grec. J'ai énergiquement réagi et je mets à la disposition de toutes celles et ceux qui refusent cette violence une pétition à signer et à faire circuler. Elle a vocation à être une pétition européenne.

 

Minibluff the card game

Hotels