blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

vertu1

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

parti communiste , CGT   LSR

parti communiste , CGT LSR

Blog dans la catégorie :
Politique

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

vertu1

Lettre de cuba

Le 20/06/2019

Les nouveautés depuis le 13 juin 2019

 


La lettre électronique Hebdo de Cubacoopération

Chères Amies, Chers Amis,

Comme nous l’avons souvent expliqué, l’éducation à Cuba est un domaine où ce pays fait la preuve que, même avec des moyens limités, quand il y a une grande volonté politique, il est possible d’offrir à chaque enfant la possibilité d’accéder, sans discrimination, au meilleur pour son développement personnel.

Depuis la Révolution, les progrès ont été considérables, avec l’alphabétisation massive de la population, Cuba est un des pays du monde où il y a le moins d’analphabètes, et avec une école gratuite pour tous les enfants, jusqu’au plus haut niveau d’études.

L’Etat cubain consacre d’importants moyens pour que dans chaque contrée du pays, tout enfant en âge scolaire ait un enseignant, ou une enseignante.

L’école est obligatoire, et ainsi il peut y avoir dans des lieux reculés, un professeur pour quelques élèves, afin que chaque enfant reçoive la formation scolaire à laquelle il a droit, ce droit étant garanti par la constitution.

Parfois il y a même un panneau solaire pour alimenter un téléviseur qui permet de recevoir la chaine de télévision cubaine, Canal Educativo, laquelle, chaque jour, du lundi au samedi, retransmet des programmes qui servent de support aux enseignants.

En cette fin d’année scolaire les élèves et les étudiants passent les examens qui contrôlent les connaissances acquises.

Ainsi, même au niveau primaire, les élèves ont un contrôle écrit et oral où ils reçoivent une évaluation, comme excellent ou très bien, par exemple…, si c’est un bon ou une bonne élève…

Cuba a beaucoup investi dans le domaine pédagogique pour former des enseignants de très bon niveau.

Face à un manque de vocation, ou aussi parce que les salaires étaient faibles avec le niveau d’études demandé, l’Etat a augmenté le salaire des enseignants, en le doublant.

De même tout est fait pour attirer les élèves vers ce métier.

Ainsi, dans une école primaire, à Aguada, dans la province de Cienfuegos, je m’étonnais de voir, pendant la récréation, des élèves jouer au professeur et aux élèves, avec les moyens du bord, bouts de cartons comme tables et planches pour le tableau. Une enseignante m’a expliqué qu’ils favorisaient ce type de jeu pour susciter des vocations…

En ce moment se prépare la prochaine rentrée scolaire de septembre.

Et hélas, là encore, le blocus imposé et renforcé par l’administration Trump, pose des difficultés à Cuba pour assurer de bonnes conditions matérielles à l’accueil des élèves.

Ainsi pour le mobilier scolaire, Cuba est bloquée pour importer les matériaux nécessaires à sa fabrication. La priorité a été donnée aux entreprises de meubles afin d’assurer la réparation des mobiliers, en coordination avec les structures locales.

De même Cuba a des difficultés pour acquérir des crayons, des craies, des peintures, des pâtes à modeler, le blocus impactant ces achats. C’est aussi le cas pour les téléviseurs et les ordinateurs indispensables dans chaque école.

Du papier est nécessaire, mais lui aussi contraint par le blocus, pour produire les livres scolaires, avec un besoin pour la rentrée 2019-2020 de près de 32,7 millions de livres.

A Cuba, tous les élèves portent un vêtement, identique suivant le grade scolaire, et qui est fourni, à prix très faible, aux parents à cette période de l’année.

Cet uniforme, pratique ancienne à Cuba, permet d’éviter des différences d’habillement, même si la chaussure non fournie, permet elle de se démarquer parfois avec les marques célèbres que nous connaissons !

Là aussi, par manque de matières premières, et à cause du blocus, la fabrication des uniformes et leur mise en vente pour les familles ont du être retardées, et ceux-ci ne seront distribués dans les écoles points de vente qu’à partir du 1er juillet.

A ce jour, 1,5 millions de vêtements sont déjà produits, et il en reste 2,2 millions à fabriquer pour atteindre les 3,7 millions de vêtements qui seront distribués aux familles, les points de vente étant même ouverts le dimanche jusqu’en septembre.

Pour sa part la ministre de l’éducation, la Docteure Ena Elsa Velazquez Cobiella, a rappelé que pour la prochaine rentrée scolaire le pays comptera 5813 nouveaux maitres et professeurs diplômés, dont plus de 4000 venant d’écoles pédagogiques, et près de 1200 de l’université.

Cuba dispose de 29 écoles pédagogiques, avec 2 nouvelles, et qui accueillent plus de 28 000 étudiants et étudiantes.

On le voit, Cuba déploie d’importants efforts pour garantir le droit à une éducation de qualité pour tous ses enfants.

Là encore, dans ce domaine, nous devons les aider, par la coopération, comme celle que développe notre association, Cuba Coopération France.

Et aussi agir par une juste bataille afin de mettre fin au blocus qu’imposent les Etats-Unis.

Je vous laisse découvrir les nombreux articles et brèves de cette semaine et vous en souhaite une bonne lecture.

Michel Humbert,
Vice président de Cuba Coopération France

 

lettre de pierre laurent pcf

Le 20/06/2019

 

Cette lettre présente l’ensemble des travaux de notre Conseil national des 15 et 16 juin. Cette session importante a débattu des premières leçons à tirer des résultats du 26 mai et fixé le cap des nouvelles initiatives du parti.

Elle est aussi la dernière avant la période estivale où chacun·e de celles et ceux qui le peuvent profitera de moments de repos, dont le moins que l’on puisse dire est qu’ils sont mérités !

L’été sera riche en objectifs militants et en moments de solidarité : les fêtes de sections et de fédérations vont s’ouvrir, les initiatives conviviales et solidaires, barbecues ou apéros militants, voyages à la mer, ventes solidaires de fruits et légumes, vont se tenir. Autant d’occasions de rencontres, de débats, de mobilisations, de diffusion massive du bon de soutien de la Fête de l’Humanité, qui prendra comme chaque année une saveur particulière compte tenu de la période.

Le Conseil national a lancé les batailles immédiates que nous allons mener. Celle pour obtenir le nombre de signatures nécessaires pour la tenue du référendum afin d'empêcher la privatisation d’ADP ! J’invite chacun·e à signer et faire signer massivement ! Nous pouvons y arriver, nous pouvons faire reculer le gouvernement  ! Celles pour le droit à la retraite, de nouveau durement attaqué, pour notre pétition "Urgence Santé", pour l’école, les salaires, l’écologie, l’industrie…

Le Conseil national a également lancé un appel national « à l’union populaire pour un nouvel espoir à gauche » et invité à prendre, dès l’été, l’initiative de rencontres politiques et populaires en ce sens.

Enfin, le Conseil national a lancé notre campagne en vue des élections municipales, avec l’objectif de désigner le maximum de nos chef·fe·s de file pour le prochain Conseil national qui se tiendra le jeudi 12 septembre.

Chaque initiative devra mettre publiquement en débat la nécessité de la souscription militante et citoyenne pour permettre à notre parti de rembourser les frais de la campagne des européennes et de mener à bien les combats qui sont devant nous !

Je sais pouvoir compter sur l’engagement de chaque camarade pour remplir ces objectifs, en organisant au plus près les relais estivaux nécessaires.

Et rendez vous les 13, 14, 15 septembre à la Fête de l’Humanité !

Pierre Laurent
Président du Conseil national du PCF

 

Activité section pcf du doubs

Le 18/06/2019

 
Samedi 22 juin: Tournoi de foot Guy Lazar – Solidarité Palestine, au stade du PSB. Inscriptions à partir de 9h30.
FB_IMG_1560258137212.jpg
 
*******
Samedi 22 juin - manifestation à Belfort pour exiger le retrait du plan de licenciements massifs à General Electric. Départ de la manifestation à 14h devant la Maison du Peuple, place de la Résistance.Invitation_Belfort.jpg
 
Plan_Belfort.jpg
PCF TURBINE GAZ.JPG
 
 
 
 
Fédération du Doubs du PCF
59 rue des Fluttes Agasses
25000 Besançon
T: 03 81 88 78 83 / F: 03 81 53 37 48
Mail: pcf.doubs@gmail.com

 

interdir le glyphosate partout

Le 16/06/2019

 
 lles  comunnes  de  boussiere et  d'aincourt  signent  des  arretés d'interdiction du pecticide  glyphosate  sur leur  territoir   et  le  prefet  du  doubs declar  illegal l'arreté

 

LETTRE de Patrick le Hyaric

Le 15/06/2019

 
Certains jours, l’émotion et la grande tristesse se mêlent au sentiment d’appartenance à un beau pays, à un peuple courageux, généreux. C’est ainsi qu’en masse les populations de Vendée, des Sables-d’Olonne et au-delà ont rendu un fort et bel hommage aux sauveteurs de la SNSM, morts en venant au secours d’un pêcheur pris dans la violence des tourbillons de la mer et du vent.
 
La Société nationale de sauvetage en mer est une association composée d’environ 5000 bénévoles souvent retraités de la marine ou des activités de la pêche. Comme les pompiers bénévoles, ils portent secours quelque soit l’état de la mer. Ils prennent ainsi régulièrement le risque de mettre leurs vies en jeu pour sauver celles des autres et ceci gratuitement. Il ne s’agit pas ici seulement de la solidarité ancestrale des gens de la mer, mais plus largement d’actes magnifiques, d’un dévouement à rebours de cette société technicisée, marchandisée, de la loi du tous contre tous que veulent imposer les réactionnaires et les milieux d’affaires.
 
Des profondeurs de la tempête au large des Sables-d’Olonne se révèle cette France solidaire, généreuse, ouverte. C’est celle des pompiers, des médecins et des personnels hospitaliers, des agents EDF qui, sans attendre que le vent ne retombe, montent en haut des poteaux pour rétablir l’électricité, celle d'Arnaud Beltrane, ou encore celle de soldats, Alain Bertoncello et Cédric Pierrepont, qui ont laissé leur vie à sauver deux otages entre Burkina, Niger et Mali.
 
 
 
 EN VIDÉO
Retrouvez toutes mes actualités en vidéo sur ma chaine Youtube.
Abonnez-vous pour être informé des nouveautés.
 
 
 
L’argent et les affaires contre la qualité alimentaire
 
Près de 800 tonnes de steaks hachés fabriqués en Pologne à partir de peu de viande, destinés aux familles les plus démunis et financés par le Fonds européen d’aide aux plus démunis, ont été importés par des marchands sans scrupules plus soucieux de leurs profits que des plus pauvres. Ainsi l’une des sociétés suspectées, Voldis, basée à Loudéac en Bretagne, s’avère être un conglomérat qui fait dans l’importation de telles viandes comme dans les hôtels de luxe, les casinos ou le placement en intérim.
 
J’y ai réagi samedi dernier avec le texte ci-dessous en réclamant des commissions d’enquête parlementaires en France et au sein du Parlement européen. Au milieu de semaine, le sénateur Fabien Gay a déposé sur le bureau du Sénat une requête en ce sens.
 
 
 
Le margoulin et celui qui n’a rien
 
Le margoulin de la finance fait dans la viande pour les démunis et s’enrichit sur le dos des plus pauvres avec l’argent des fonds européens. Oui, il s’agit bien d’un margoulin qui truande en toute impunité, quand le pouvoir lance la chasse aux … pauvres !
 
La société française en question, dont la boite au lettre est basée en Bretagne, aux statuts et aux ramifications opaques, laisse cohabiter tranquillement homme de paille et société financière dirigée par des gens si « mobile » avec leurs capitaux, comme on dit aujourd’hui, qu’ils peuvent passer du Togo au Luxembourg, de Madagascar au Cambodge sans problème, pendant que les femmes et hommes démunis ou en situation de détresse sur le dos desquels ils s’enrichissent sont bloquée dans leur maison ou trop souvent abandonnés sur les trottoirs de nos villes.
 
Pendant que tant de personnes sont privées d’emploi ces propriétaires-actionnaires débordent d’activité. On les trouve le matin sur le marché de la viande importé de Pologne, le midi dans l’immobilier, à l’heure du gouter dans le papier, et le soir c’est hôtellerie et Casino, lorsqu’ils ne sous-traitent pas l’eau à Madagascar. Ces gens ont profité sans aucun scrupule des crédits européens, du fond d’aide aux plus démunis pour aller acheter en Pologne des steaks hachés au goût de carton-pâte d’où la viande est quasi indétectable. Comment de tels scandales sont-ils toujours possibles ? Pourquoi les autorités françaises chargées des marchés publics d’achats alimentaires pour le compte des organisations de solidarité avec les plus démunis ne procèdent préalablement à aucune enquête sur l’identité des acheteurs, et pourquoi laissent-elles sans contrôle s’effectuer ces achats dans des pays européens réputés pour le trafic de viande de bœuf et de cheval ? La Commission européenne compte-t-elle justifier ces achats sans contrôle alors qu’il s’agit de l’argent public du fonds européen d’aide aux plus démunis ?
 
Une commission d’enquête parlementaire est indispensable pour faire la clarté. Des sanctions contre ces margoulins et des enquêtes sur leurs activités sont indispensables.
aide alimentaire." 

 

Minibluff the card game

Hotels