blogs.fr: Blog multimédia 100% facile et gratuit

vertu1

Blog multimédia 100% facile et gratuit

 

BLOGS

parti communiste , CGT   LSR

parti communiste , CGT LSR

Blog dans la catégorie :
Politique

 

Statistiques

 




Signaler un contenu illicite

 

vertu1

la lettre d'albert

Le 03/04/2020

 
 

objet : Fwd: Tr: Bonjour à toutes et à tous ! ! courage ! Le printemps est là !
 
 Objet : TR: : Bonjour à toutes et à tous ! ! Et courage ! Le printemps est là !
> >
> > > ‌‌‌‌‌‌
> > >
> > > 
prenez soin de vous !
Quelque chose d'invisible est arrivé et a tout remis en place...
> > > Soudain, le prix des combustibles a baissé, la pollution a diminué, les gens ont du temps, tellement de temps qu'ils ne savent même pas quoi en faire.
> > > Les parents sont avec leurs enfants, en famille, le travail a cessé d'être prioritaire, les voyages et les loisirs aussi.
> > > Nous comprenons la valeur du mot solidarité.
> > > Nous réalisons que nous sommes tous dans le même bateau, riches ou pauvres, que les étagères du supermarché sont vides pour tout le monde.
> > > Les hôpitaux sont pleins, et l'argent des assurances ou nos propres moyens n'ont aucune importance parce que les hôpitaux privés ont été les premiers fermés.
> > > Toutes les voitures sont également arrêtées, voiture de luxe ou vielle voiture, tout ça simplement parce que personne ne peut sortir.
> > > Une demi-douzaine de jours pour que l'univers établisse l'égalité sociale qu'on prétendait être impossible à rétablir.
> > > La peur a envahi tout le monde, mais la prise de conscience de notre vulnérabilité et de ce qui compte vraiment aussi...
> > > Nous somme tous dans le même bateau, serrons nous les coudes 

> > >
> > > La vie est ironique : il faut de la tristesse pour connaître le bonheur, un bruit pour apprécier le silence et une absence pour profiter d'une présence.
> > >
> > > Malgré cette période difficile, ne baissez pas les bras. Bisous d'encouragement
> > >  
Il ne faut pas avoir peur des vagues qui agitent votre vie, c'est ça la vie. 

 

lettre de cuba

Le 02/04/2020

Les nouveautés depuis le 26 mars 2020

 


La lettre électronique Hebdo de Cubacoopération

Chères Amies, Chers Amis,

Confinement, d’accord.
Mais pas silence ! et pas inaction !

A Cuba, les mesures visant à limiter la propagation de l’épidémie sont intensifiées. Les cérémonies du 1er Mai, pourtant traditionnelles et emblématiques sont suspendues de même que toutes les autres manifestations nationales ou locales. Une communauté de Pinar del Rio, particulièrement impactée est totalement confirmée... Vous avez pu lire hier sur notre site, l’excellent reportage sur l’intervention préventive des étudiants à La Havane.

Et puis, de plus en plus de pays se tournent vers Cuba pour solliciter l’intervention de ses médecins dont l’expertise et la pratique sont reconnues dans le monde entier. La France vient d’accepter leur déploiement dans ses territoires d’outre-mer.

Je concluais le dernier édito en indiquant : « Nos amis cubains, ne manquent ni d’idées, ni de volonté ». J’aurais du ajouter, mais ils manquent de moyens ! Et malgré le blocus, malgré les mesures inhumaines qui lui sont imposées par le gouvernement des Etats-Unis, ce peuple héroïque fait preuve d’une grande générosité, d’une solidarité sans faille envers les pays qui souffrent et font appel à lui !

C’est la raison pour laquelle, notre association, son Conseil d’Administration unanime a décidé d’apporter une modeste et symbolique participation à cette intervention humaniste. Vous trouverez ci-après le message que nous venons d’adresser à l’ambassadeur en France.

Merci Cuba, pour cet exemple ! Bon courage aux dizaines de milliers de spécialistes cubains qui luttent aux cotés de confrères dans de nombreux pays contre cette terrible pandémie.

Restez chez vous ! Protégez-vous !

Bien cordialement,

Roger Grévoul

Lien pour écouter l’interview de Monsieur l’Ambassadeur de Cuba sur les interventions de son pays. https://www.youtube.com/watch?v=V7WHRbP9b4w&feature=emb_share&fbclid=IwAR3OGiaE6W6gPxeSTx8H-U2infwD8EktWf1aB0hOXlqU5MhVXpdIb-InrNg

Ivry sur Seine le 30 mars 2020

Monsieur l’Ambassadeur, cher Elio

Comme la quasi-totalité des pays dans le monde, Cuba est confronté à la pandémie du COVID 19, l’un des plus graves défis que l’humanité ait eus au cours des dernières décennies.

Grâce à votre important réseau de santé publique, au niveau élevé de votre recherche, à l’expérience acquise depuis la révolution, vous avez engagé dans votre pays un combat exceptionnel pour contenir l’évolution de l’épidémie. Alors que dans le même temps et depuis des décennies, vous devez faire face à l’agression inhumaine des États-Unis, renforcée aujourd’hui encore par le Président Trump.

Et le monde entier vient de découvrir, certains avec étonnement que votre pays, malgré cette situation, on ne peut plus difficile, apporte son soutien partout dans le monde. En effet, chacun peut constater que votre pays, avec son sens de l’humanisme, de la fraternité, de la solidarité est présent partout où il est fait appel à lui : 28.000 professionnels de santé dans 59 pays dont 37 sont atteints par le virus ! L’exemple de l’Italie est particulièrement édifiant.
Votre pays, votre peuple a grandi aux yeux du monde !

Notre association intervient depuis 25 ans pour faire connaître la réalité cubaine et pour engager des projets de coopération dans de multiples domaines.

Aujourd’hui, par une décision unanime de notre Conseil d’Administration, nous voulons apporter un modeste soutien à ces actions humanitaires qui honorent votre pays en versant une donation de 30.000 euros au système de santé de la République de Cuba.
Nous souhaitons qu’elle soit affectée aux Missions Santé à l’extérieur sans frontières de votre pays.

Nous examinerons avec vous et vos collaborateurs comment faire parvenir cette somme aux services intéressés.

Nous affirmons, comme nombre de nos concitoyens, que la situation actuelle, avec cette terrible pandémie, rend aujourd’hui plus encore qu’hier indispensable, la fin du blocus indigne, immoral, inhumain, dévastateur ainsi que les mesures coercitives des États-Unis.

Avec nos plus vives félicitations pour votre peuple et ses dirigeants qui font preuve de courage, de lucidité, de fraternité, d’esprit de solidarité dans cette période particulièrement difficile.

Recevez Monsieur l’Ambassadeur, cher Elio nos plus sincères salutations

Roger Grevoul Victor Fernandez

Président Fondateur Président

 

berdette curti nous a quittée

Le 01/04/2020

 

Article extrait d'un journal « Raconte-moi Planoise » édité en 2008 dans le quartier de Planoise

 

Mai 68, mai 2008 PAR Bernadette CURTY

 

Nous arrivons à Planoise mi-août 1968. Mes premiers souvenirs sont surtout des souvenirs de discussions, d’action collectives pour l’accélération de l’aménagement du quartier. Et la création de la CNL (Confédération Nationale du Logement) sur Planoise. La première réunion constitutive a eu lieu dans le hall de la rue de Dijon en octobre 1968. Le hall était plein à craquer. Mai 68 venait de montrer qu’ensemble on peut faire changer les choses. Je me souviens du porte à porte pour expliquer aux habitants la nécessité de s’organiser. (250 adhésions en quelques mois). Une des premières revendication a été l’installation d’un poste de téléphone public (pour les quelques 500 premiers logements habités, un seul téléphone privé). Un poste public à pièces sera installé. Pour les courses, il faut guetter le passage des commerçants itinérants : un boulanger, l’UAC pour le lait, fromage, beurre, un boucher… pour l’épicerie, la pharmacie il faut aller à St Ferjeux à pied, à vélo… ou le bus 1 toutes les heures, le dernier à 19 heures… Beaucoup de nouveaux locataires n’ont pas de voitures, ils vont s’endetter pour l’acheter… Une délégation de femmes va aller voir le député Weimann pour qu’il appuie notre demande d’ouverture du Suma (superrette). Il y a aussi la demande d’éclairage et d’aménagement de la sortie de Planoise. La sortie (sur la rue de Dole) était une sortie de chantier, dangereuse surtout par mauvais temps et la nuit. Une action (pétition) contre la mise en place du surloyer que le gouvernement de De Gaulle vient d’inventer. Les loyers sont déjà élevés et sont une lourde charge pour un grand nombre de pionniers de Planoise, même les militants gaullistes vont participer à la campagne de signatures… Mon mari, ancien gars du bâtiment, est secrétaire général de l’Union Départementale CGT du Doubs. Moi, je suis militante depuis 1960 du parti communiste. Les grandes luttes de mai 68 ont fait avancer la conscience du tout est possible ensemble. Parmi les premiers habitants beaucoup d’ouvriers des grandes usines où depuis des mois, les luttes se succèdent pour les salaires, les conditions de travail, contre l’autoritarisme des patrons et des chefs. (5 minutes de retard, 30 minutes en moins sur la paie ; à l’époque il n’y avait pas beaucoup de salaire au mois, on était payé à l’heure et même à la pièce.) En mai 1968, j’étais jeune maman de 28 ans. Pendant que les hommes luttaient dans les usines, les administrations… et battaient le pavé des rues de Besançon, moi je faisais du porte à porte, tous les matins avec l’Huma pour rencontrer et discuter avec les femmes comme moi, qui restaient à la maison pour élever les enfants. Discuter surtout de la nécessité d’un programme commun, pour une union de toute la gauche. Voilà pourquoi dès notre arrivée à Planoise nous sommes prêts pour l’organisation collective. Claude, mon mari, avait une grande expérience de l’organisation collective (notamment syndicale) et moi j’avais l’énergie, la force de conviction, le désir de participer à faire de ce nouveau quartier un lieu de vie solidaire et amical. Mai 2008, je suis toujours rue de Dijon ou nous avons élevé, éduqué nos 3 enfants. J’aime ce quartier jeune et vivant. Dommage que la misère, compagne d’un chômage qui dure depuis trop d’années, isole beaucoup d’habitants dans leurs problèmes. Mais rue de Dijon nous restons fidèles à notre tradition : quand quelque chose ne va pas nous agissons ensemble.

Se soutenir et agir pour aider au vivre ensemble

 

lettre du pcf du doubs

Le 01/04/2020

Cher.e.s Camarades,
Tout d’abord j’espère que vous vous portez bien en cette période difficile … Je vous rappelle que si vous avez des difficultés pour vous déplacer, des camarades peuvent vous aider, il suffit de vous manifester.
Je tiens avant de commencer à vous faire part du décès de Bernadette Curty, survenu hier, c’était une figure du militantisme bisontin. J’adresse mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses ami.e.s. Vous trouverez en PJ un article écrit par elle  ainsi qu’une photo.
La crise sanitaire que nous traversons est grande et apporte son lot de mauvaises nouvelles, la semaine dernière Lucien Sève était emporté par le virus, cette semaine ce sont Jean-Charles Nègre, Daniel Davisse ainsi que d’autres figures du Parti Communiste Français. Malheureusement la liste sera longue …
Aujourd’hui notre pays ne peut faire face de manière convenable à cette crise. En effet des décennies de casse des services publics ont rendu notre pays incapable de faire face à ce genre de situation malgré le travail acharné du personnel de l’ensemble des secteurs stratégiques. Le gouvernement de Macron, héritier et continuateur de ces politiques de destruction sociale, devra rendre des comptes. Depuis des années nous dénonçons cette politique de casse des services publics, nous dénonçons la situation de tous ceux qui aujourd’hui sont en première ligne.  Mais le gouvernement est sourd, en effet l’intérêt économique passe avant le bien commun, aujourd’hui les travailleurs sont renvoyés au travail, les entreprises des secteurs non-essentiels rouvrent les unes après les autres tandis que dans les hôpitaux le personnel est à bout et que la menace d’un tri pour les patients atteints du Covid-19 se précise. Dans cette situation nous avons le devoir de continuer à proposer, à mettre en avant un système social pour tou.te.s, permettant de faire face à ce genre de situation. Cela passe par les luttes dans l’entreprise notamment l’exemple des camarades d’ITS à Autechaux, qui se sont élevés contre la direction qui les obligeaient à reprendre le travail dès aujourd’hui. A force de batailles et de détermination ils ont réussi à faire plier la direction pour le bien de tous.
Comme je l’ai dit la période que nous traversons est particulièrement éprouvante, nous devons nous protéger et protéger les autres, c’est pourquoi nous avons pris la décision d’annuler la Fête de l’Humanité 25 qui était programmée le 16 mai prochain. Cette décision est douloureuse, car nous savons tous la portée de cet événement unique à Besançon. Je tiens à remercier l’ensemble des camarades qui se sont investis dans l’organisation de cet événement et j’ai une pensée émue pour Guy Lazar qui a été l’un des principaux initiateurs de cette Fête et à qui nous devons beaucoup, Guy nous a quitté il y a maintenant plus d’un an, et nous pensons encore tous à lui.
Comme vous l’avez remarqué notre journal, L’Humanité, n’est plus distribué comme en situation normale (Les postiers pour des raisons évidentes de sécurité n’assurent plus les mêmes tournées que d’habitude.). Vous pouvez cela dit toujours lire l’Huma, quelle que soit votre formule d'abonnement, pendant toute cette période, vous pouvez lire L’Humanité chaque soir à partir de 22h en version numérique, (ctrl +clic sur la phrase soulignée) en attendant le retour à la normale.
Prenez soin de vous.
Bien Fraternellement

Matthieu Guinebert
Secrétaire de la Fédération du Doubs du Parti Communiste Français
06.08.31.90.04
Logo.png
 
--
Fédération du Doubs du PCF
59 rue des Fluttes Agasses
25000 Besançon
T: 03 81 88 78 83 / F: 03 81 53 37 48
Mail: pcf.doubs@gmail.com

 

comuniqué de cgt retraité de besabçon et environ

Le 31/03/2020

deces  de  notre  camarade   

Bernadette  Curty

 
Chères et chers camarades 
 
Notre amie de lutte Bernadette Curty vient de mourir.
Son départ est une douleur et une perte pour le mouvement ouvrier. 
Militante politique, syndicale,  associative elle était de bien des combats avec sa sincérité et son franc-parler. 
Nous lui rendrons hommage collectivement des que le temps du confinement sera levé. 
 
Salut et fraternité 

 

Minibluff the card game

Hotels